Journée mondiale de l’Avocat en danger 2024 : un élan mondial de solidarité pour les avocats Iraniens

Journée mondiale de l’Avocat en danger 2024 : un élan mondial de solidarité pour les avocats Iraniens

Nasrin Sotoudeh, Amirsalar Davoudi, Khosrow Alikordi, Mohammad Najafi, Saleh Nikbakht : des noms qui résonnent comme les symboles d’une lutte acharnée contre l’oppression et la violation des droits fondamentaux en Iran. Ces avocats, connus pour leur défense inlassable des droits de l’homme, font face à des risques immenses dans leur quête de justice.

Le 24 janvier dernier, la Journée mondiale de l’Avocat en danger a été marquée par une mobilisation internationale sans précédent, dédiée cette année à la situation alarmante des avocats en Iran. Des Barreaux du monde entier, de la France à l’Italie, des États-Unis jusqu’aux confins de l’Asie, se sont unis dans des tables rondes, conférences et manifestations pour braquer les projecteurs sur les périls auxquels sont confrontés les avocats iraniensdans l’exercice de leur profession.

Le Barreau de Nantes a accueilli une conférence où l’avocat iranien Me Ghasem BOEDI a partagé un témoignage précieux sur son expérience.

Cette journée a vu se déployer une solidarité remarquable au sein de la communauté juridique internationale. « Nous sommes tous unis dans cette lutte pour la justice, » a déclaré un avocat présent au rassemblement à Paris devant l’ambassade de la République islamique d’Iran, symbolisant l’esprit de cette journée.

Le gouvernement de la République islamique, en flagrant déni des principes fondamentaux de justice, n’hésite pas à bafouer les droits de la défense. Outre l’affectation d’avocats liés aux autorités aux prisonniers politiques, les avocats spécialisés dans les droits humains sont régulièrement entravés dans leur travail.

Arbitrairement arrêtés, emprisonnés et parfois torturés, les avocats iraniens se retrouvent confrontés à des défis considérables pour garantir le droit à un procès équitable et les droits de la défense.

La communauté juridique mondiale s’est montrée résolue à soutenir les avocats iraniens dans leur lutte pour la justice et l’égalité. Au-delà de la Journée mondiale de l’Avocat en danger, cette solidarité continuera de se manifester à travers des actions concrètes visant à faire respecter les droits fondamentaux des avocats partout dans le monde.

L’Observatoire international des avocats en danger tient à remercier ses membres pour leur engagement sans faille et leurs contributions essentielles à cette journée significative. Unis, nous continuons à lutter pour la justice.

Rejoignez-nous à nous pour soutenir cette cause essentielle.

Rassemblement du Barreau de Lyon, France

Chorale à la conférence du Barreau de Verone, Italie

Cliquez ici pour découvrir l’engagement des membres de l’OIAD lors de la Journée mondiale de l’avocat en danger 2024.

 

Légende :

  1. Vernissage de l’exposition « Visages de la Liberté » à la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, France
  2. Mobilisation du Barreau de Paris et du Conseil National des Barreaux français devant l’ambassade d’Iran à Paris, en présence de Pierre Hoffman (Bâtonnier du Barreau de Paris), Vincent Nioré (ancien Vice-Bâtonnier du Barreau de Paris), Vanessa Bousardo (Vice-Bâtonnière du Barreau de Paris) et Julie Couturier (Présidente du CNB), France
  3. Table ronde sur la situation des avocats en Iran au Barreau de Lyon, France
  4. Margaret Satterthwaite, Rapporteure spéciale sur l’indépendance des juges et des avocats, Baronness Helena Kennedy, directrice de l’IBAHRI et Javaid Rehman, Rapporteur spéciale sur la situation des droits humains en République islamique d’Iran à la Conférence de l’IBAHRI « Human Rights Violations in Iran: The Role of Lawyers », à Londres, Royaume-Uni
  5. Marche de solidarité des avocats du Barreau de Turin, Italie
  6. Francesco Caia, ancien Président de la Commission des droits de l’Homme du CNF, Barbara Bonafini, avocate au Barreau de Verone, et Leonardo Arnau, coordinateur de la Commission des droits de l’Homme du CNF, Verone, Italie
  7. Conférence au Barreau de Verone, Italie
  8. Conférence au Barreau de Rome avec l’intervention du Président du Consiglio Nazionale Forense, Francesco Greco, Rome, Italie
  9. Table ronde organisée par le Barreau de Lille en partenariat avec l’OIAD, France
  10. Conférence de l’IBAHRI « Human Rights Violations in Iran: The Role of Lawyers », en présence de la Rapporteure spéciale sur l’indépendance des juges et des avocats Margaret Satterthwaite, à Londres, Royaume-Uni